Vous avez jusqu'au 30 juin 2021 pour organiser les entretiens professionnels




Tous les 6 ans, l’entretien professionnel doit obligatoirement être réalisé sous la forme d’un état récapitulatif du parcours professionnel du salarié.



Report de l’échéance au 30 juin 2021


Compte tenu du confinement et de la distanciation physique, l’organisation des entretiens professionnels qui devaient se tenir depuis le 7 mars 2020 était quasiment impossible et, en tout état de cause, fortement déconseillée.


Deux ordonnances ont donc permis aux entreprises de reporter l’échéance de l’année 2020 jusqu’au 31 décembre 2020 dans un premier temps, puis jusqu’au 30 juin 2021.


Quel contenu lors des entretiens professionnels ?


L’employeur doit s’assurer que le salarié a bénéficié au cours des 6 dernières années d’un entretien professionnel tous les 2 ans et, si nécessaire, des entretiens prévus au retour de certaines absences ou congés.


Il doit également apprécier si le salarié :

- A suivi au moins une action de formation ;

- A acquis des éléments de certification, par la formation ou par une validation des acquis de son expérience (VAE) ;

- A bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle.


Appréciation de la périodicité des entretiens bisannuels


Le Ministère du Travail a précisé que la périodicité des entretiens bisannuels, dont la fréquence peut être modifiée par accord collectif, s’apprécie de date à date.

Pour autant, si l’employeur a bien convoqué le salarié à un entretien mais que celui-ci n’a pas eu lieu à la date anniversaire pour cause d’absence du salarié, ce sera au juge d’apprécier, en cas de litige, cet état de fait et surtout ses conséquences.


Tenue de l’entretien en visioconférence


Le Ministère considère que rien ne s’oppose à ce que l’entretien professionnel d’état des lieux s’effectue en visioconférence.

Si l’employeur utilise ce moyen de communication, il devra en tout état de cause, établir un document écrit qui reflète le contenu de l’entretien et en remettre une copie au salarié, comme l’exigent les textes.

Derniers articles