Vers un retour de la Prime Macron




Lors de la 3e conférence sociale du 15 mars 2021, la ministre du Travail a annoncé le retour de la prime Macron qui avait disparu fin 2020.


Si les contours de cette prime doivent encore être fixés par décret, il s’agira d’une prime défiscalisée et exonérée de cotisations sociales.


Elle concernera toutes les entreprises du secteur privé, qu’elles aient ou non mis en place un accord d’intéressement.


Tous les travailleurs pourront en bénéficier. Toutefois les salariés dit de 2e ligne devront être les bénéficiaires privilégiés*.


En effet, la prime pourra atteindre 2000 euros (au lieu de 1000) pour les branches et les entreprises qui négocieront des éléments de revalorisation de ces métiers.


Le Premier ministre a aussi annoncé que ce plafond de 2000 euros pourra s’appliquer pour les entreprises qui auront conclu un accord d’intéressement d’ici la fin de l’année.


*Les entreprises de seconde ligne sont les suivantes : BTP, Transports routiers, Commerce de détail et de gros alimentaire (dont supermarchés), épiceries, propreté, activités agricoles, aide et soins à domicile, sécurité, boulangerie-pâtisserie, concierges d'immeubles, transports publics urbains, activités du déchet.

Derniers articles