Rentrée scolaire : On fait le point sur les apprentis




La rentrée approche également pour les apprentis, quel est le barème de rémunération appliqué ? Quelles sont les aides accordées pour le recrutement d'un apprenti ? On fait le point.


Quelle est la rémunération pour un apprenti en 2021 ?


Un pourcentage est appliqué sur le SMIC afin de déterminer le salaire de l'apprenti. Néanmoins, certaines conventions collectives prévoient un pourcentage plus avantageux pour l'apprenti (exemple : Bâtiment et Travaux Publics).


Le barème légal depuis 2019 (sans tenir compte des conventions collectives) est le suivant :



Quelles sont les aides disponibles pour le recrutement des apprentis ?


Il existe deux types d'aides pour la mise en place des contrats d'apprentissage/ou de professionnalisation :


Aide unique à l'apprentissage (entreprises de moins de 250 salariés) : en vigueur jusqu'au 31 décembre 2021


Si vous recrutez un apprenti pour la prochaine rentrée scolaire, vous pouvez bénéficier pour cette première année d’exécution du contrat de :

- 5000 euros maximum pour un apprenti de moins de 18 ans

- 8000 euros maximum pour un apprenti d'au moins 18 ans


Aide exceptionnelle à l'apprentissage : attribuée pour les niveaux entres bac +2 et bac +5


Cette aide est ouverte à toutes les entreprises sans conditions de taille et est en vigueur pour les contrats conclus jusqu'au 31 décembre 2021.


Si votre entreprise a un effectif de moins de 250 salariés, vous pouvez en principe bénéficier de cette aide si l’apprenti prépare un diplôme ou un titre à finalité professionnelle équivalant au moins au niveau 5 et au plus niveau 7 du cadre national des certifications professionnelles, soit bac +2 et au plus un bac + 5.


L’aide unique à l’apprentissage et l’aide exceptionnelle ne sont pas cumulables. Toutefois, si votre entreprise est éligible à l’aide unique, vous pouvez bénéficier de cette aide à l’issue de la première année.


Derniers articles