Protocole sanitaire : Point sur les nouvelles mesures



Le protocole sanitaire à destination des entreprises a été mis à jour vendredi 29 janvier afin de tenir compte des nouvelles règles relatives au port du masque et à la distanciation physique.

Une distance de 2 mètres


La distanciation est portée à 2 mètres : - lorsque le masque ne peut être porté ;

- dans les espaces de restauration collective ;

- dans les espaces extérieurs ;

- pour les métiers très spécifiques pour lesquels le port du masque n'est pas possible, envisagés dans le questions/réponses du ministère de travail (préparateurs de commande en chambre froide, ouvriers du BTP, soudeurs, métiers du nez, journalistes) ;

- dans les ateliers où les salariés ne portent pas le masque lorsque les conditions de ventilation/aération fonctionnelles sont conformes à la réglementation et que le nombre de personnes présentes dans la zone de travail est limité. La distance de 2 mètres doit être également respectée lors des déplacements, et les salariés doivent porter une visière ;

- dans les vestiaires lorsque le masque doit être impérativement retiré (exemple : douche).


Dans les autres cas, le protocole maintient la distance d'1 mètre.

Le port du masque

Les masques pouvant être portés dans les lieux de travail sont : - soit les masques "grand public" avec une filtration supérieure à 90%. Ils correspondent aux masques dits de "catégorie 1" ; - soit les masques de type chirurgical.

Les masques de filtration inférieure, dits de "catégories 2" et les masques artisanaux ou faits soi-même sont désormais interdits.

Le télétravail

Le protocole réaffirme la consigne de télétravail à 100 % à chaque fois que cela est possible.

Seuls les salariés qui en expriment le besoin peuvent, avec l'accord de l'employeur, retourner sur site au maximum un jour par semaine.

A cet égard, le ministère du travail prévoit un renforcement des contrôles de l'inspection du travail.

Derniers articles