Prolongation des aides à l'embauche




Plusieurs annonces ont été faites fans le cadre de la 3ème conférence sociale concernant les aides à l'embauche issues du plan "1 jeune, 1 solution". Bonne nouvelle : les aides à l'alternance vont être prolongées de plusieurs mois et couvriront la rentrée 2021. En revanche, l'aide à l'embauche des jeunes n'obtient qu'un léger sursis et son champ d'application va être réduit.


Aide à l'embauche des jeunes : prolongée jusqu'au 31 mai 2021


Jusqu’au 31 mars 2021, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, d’une aide financière si vous embauchez un jeune de moins de 26 ans dont la rémunération est inférieure ou égale à 2 fois le SMIC. Cette aide peut aller jusqu'à 4000 € sur 1 an pour un salarié à temps plein.


Afin de maintenir la mobilisation des entreprises en faveur de la jeunesse, le ministère du Travail a annoncé une nouvelle prolongation de cette aide jusqu’au 31 mai 2021. Toutefois du 1er avril 2021 au 31 mai 2021, cette aide ne devrait être accordée que pour les salaires limités à 1,6 SMIC dans une logique de sortie progressive des aides.


Aide exceptionnelle à l'alternance : prolongée jusqu'au 31 décembre 2021


Une aide exceptionnelle peut vous être accordée, sous certaines conditions si vous recrutez un apprenti ou un salarié en contrat de professionnalisation. Cette aide, qui s'élève selon les cas à 5000 ou 8000 euros, avait dernièrement été reconduite mais seulement pour le mois de mars 2021.


Sa prolongation à l'identique vient d'être annoncée jusqu'au 31 décembre 2021 pour toutes les entreprises quelles que soit leur taille et le niveau d'études des jeunes embauchés ; ce qui représente tout de même un coup de 2,4 milliards d'euros.


Cette annonce, pour une fois précoce, intervient pour donner plus de visibilité aux entreprises en particulier dans le cadre de la rentrée de septembre.

Derniers articles