Attention à l’escroquerie à la livraison de marchandises !

April 24, 2018

Le mode opératoire des escrocs (non exhaustif)

 

Le soi-disant acheteur donne les coordonnées (nom, prénom, courriel) d’un distributeur dont le nom a été usurpé ou qui n’est plus en activité.

Il contacte le vendeur par téléphone ou par courriel pour demander des renseignements sur les produits et annonce une grosse commande avec paiement dans les 30 ou 45 jours après réception.

Il présente sa prétendue société par écrit et fournit tous les documents nécessaires pour mettre le vendeur en confiance (extrait K-bis, numéro de compte-bancaire…etc.) qui sont également usurpés.

Il peut désigner son propre transporteur ou passer par une société de transport dont le nom peut lui aussi être usurpé. Le chauffeur est avisé, à la dernière minute, du changement d’adresse de livraison. La facture n’est bien sur jamais honorée.

Il arrive qu’il passe rapidement à une seconde commande après la livraison de la première.

 

 

Conseils pour éviter de tomber dans le piège

 

Avant toute acceptation de commande, notamment s’il s’agit d’un nouvel acheteur, vous devez vous rendre sur le site officiel de la société dont le nom vous a été donné et vérifier :

  • que l’adresse de courriel de la société est identique en tous points à celle donnée. Attention, il peut juste y avoir une différence de lettre ;

  • que le ou les numéros de téléphone fournis par l’acheteur apparaissent sur le site internet de la société ;

  • au moindre doute, téléphonez au service achats de la société à partir du numéro de téléphone apparaissant sur le site internet et demandez confirmation de la commande passée.

 

Que faire si vous avez été victime d’une arnaque ou d’une tentative d’arnaque ?

  • Vous devez déposer plainte auprès du service de police ou gendarmerie locale.

  • Si la commande provient du Royaume-Uni, effectuez une déclaration en ligne sur la plate-forme britannique ACTION FRAUD (www.actionfraud.police.uk ou par téléphone au +44 207 386 3620 si vous avez besoin d’un interprète). Vous disposerez alors d’une référence dossier à conserver. Celle-ci sera également communiquée par Action Fraud au service de police britannique territorialement compétent, lequel aura alors vos coordonnées pour vous contacter, en cas d’enquête.

 

Pour tout renseignement complémentaire, reportez-vous aux textes applicables ou rapprochez-vous d'une direction départementale de la protection des populations (DDPP) ou direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP).

 

[1] Les autorités britanniques la nomment European Distribution Fraud (EDF)

 

Article du 30/03/2018 provenant de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Votre coffre fort sécurisé CEFIGES

November 30, 2017

1/3
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags